Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

Le groupe CITBA montre la voie

Basée à Arthez de Béarn, la Société coopérative et participative se distingue par son souci constant de la qualité et sa volonté de responsabiliser ses collaborateurs. Elle est à la pointe de la prévention du risque routier…

 

La réputation du groupe béarnais n’est plus à faire. Depuis sa création en 1976, CITBA se distingue par la qualité de ses réalisations et la volonté de toujours mieux servir ses clients, en France et dans le monde entier.

 


L’entreprise CITBA est spécialisée dans la chaudronnerie et la tuyauterie industrielles, avec un positionnement d’ensemblier intégrateur de solution pour les métiers oil & gas. En son sein, la filiale Infautelec Process est centrée sur l’automatisme et l’informatique industrielle, dans les secteurs gaz, pétrolier et pétrochimie.

Avec 130 personnes, le groupe CITBA réalise un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros. Outre son siège d’Arthez de Béarn, il est implanté à Lons (Palplast), à Pontonx sur Adour (Agence CITBA), à Vedène (CITBA Sud-est), à Montardon (Infautelec Process), et à Pointe Noire au Congo (Infautelec Process).

 


Le risque routier largement pris en compte…

« Le risque routier est inscrit dans notre document unique depuis sa rédaction, car c’est un risque quotidien. Nos salariés y sont confrontés de par leur trajet domicile-entreprise, que la plupart effectuent en voiture » précise Mickaël Holowatenko, président du Directoire.

« Compte tenu de l’activité nationale importante de CITBA, une partie de notre personnel se déplace au quotidien sur les sites de nos clients. Dans une fréquence moindre pour Infautelec Process, une partie du personnel se déplace en France et à l’étranger. Notre politique de prévention repose sur un entretien régulier de notre flotte de véhicules et sur la sensibilisation de notre personnel ».

 


« Nous incitons le personnel à utiliser les véhicules de société pour les déplacements professionnels et à réserver un hébergement sur place pour les travaux éloignés. Nous avons mis à disposition au siège un réfectoire et un service « self » où les salariés peuvent se restaurer le midi. Une salle de pause est également mise à disposition dans nos agences et chez Infautelec Process, ce qui permet d’éviter les trajets du midi, même courts » insiste Mickaël Holowatenko.

 


De nombreux déplacements…

Plus de la moitié du personnel du groupe peut être amené à se déplacer en missions professionnelles. En général, les déplacements sont de courte durée (à la journée) et se font essentiellement sur des distances courtes (moins de 50 km).

« Nous sommes aussi amenés à nous déplacer pour certains clients sur des chantiers éloignés (300 à 1000 km), pour plusieurs jours. A l’étranger, nous demandons à nos salariés de se faire conduire, les conditions de circulation et l’état des chaussées présentant trop de risques dans certains pays. Ces déplacements sont assez limités (trajet aéroport-hôtel, navette hôtel-zone de travail) » ajoute Mickaël Holowatenko.

« Dans le cadre de notre engagement en Santé Sécurité Environnement, nous réalisons régulièrement des campagnes de sensibilisation sur le thème de la prévention routière (vitesse, addictions, fatigue au volant…). Le personnel est également formé à la conduite en situations difficiles depuis plus de 10 ans (freinage d’urgence, perte d’adhérence, distances de sécurité…) ».

 


De la formation et du e-learning pour tous…

Le groupe prend en compte le risque domicile-travail dans ses actions de sensibilisation/formation en général. « Quelques-uns de nos salariés venant en 2 roues, nous souhaitons accentuer nos actions de sensibilisation sur cette « population », car ils sont particulièrement exposés au risque routier. Jusqu’ici, nous avons surtout axé nos actions sur le risque routier lié à la conduite de véhicule ».

« Dans le cadre de notre engagement dans l’opération Entreprises Engagées 64, nous comptons faire suivre à l’ensemble de notre personnel une formation générale au risque routier et un e-learning sur le code de la route, avec l’Automobile Club Basco-Béarnais » précise Mickaël Holowatenko. Une nouvelle initiative qui montre l’importance de la prévention du risque routier au cœur de ce groupe particulièrement dynamique et responsable.

Informations sur le groupe CITBA –cliquez ici

 

Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter