Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

Chantal Manescau, directrice des Thermes de Salies

« La culture de la prévention et celle de la santé sont gravées dans nos gènes »

 

La démarche #EntreprisesEngagées64 mobilise les différentes collectivités dans le but de faire baisser le nombre de drames sur les routes. Qu’en est-il du côté de l’établissement thermal de Salies-de-Béarn ? Rencontre…

 


Comment abordez-vous la question de la prévention des risques ?
Chantal Manescau – La santé et le bien-être sont au cœur de notre métier avec le spa thermal et les différentes cures. Aussi, la prévention des risques fait partie des valeurs de l’entreprise, et cela à tous les niveaux. Que ce soit vis-à-vis de nos patients et de nos clients, ou que ce soit vis-à-vis de nos collaborateurs. Nous poussons très loin les démarches de qualité et de prévention dans tous les domaines.

.

.


Et le risque routier ?
Ch. M. – J’insiste, la démarche de prévention est dans notre culture. Bien entendu, la prévention du risque routier pour nos salariés en fait totalement partie. Mais elle s’inscrit dans une approche globale qui comprend l’amélioration des conditions de travail, l’ergonomie, etc.

.

.


Quelles spécificités pour vous ?
Ch. M. – Nous allons profiter du lancement de cette opération #EntreprisesEngagées64 pour développer une sensibilisation et des formations autour des risques lors des trajets entre le domicile et le travail. C’est d’autant plus important que des collaborateurs circulent sur des petites routes autour de Salies, plus dangereuses que les grands axes. De plus, certains commencent très tôt et doivent parfois circuler de nuit.

 


Que comptez-vous faire ?
Ch. M. – Nous avons le souci de nos salariés, et nous mesurons à quel point ils doivent se sentir en sécurité pour travailler dans de bonnes conditions, et garder tout l’enthousiasme et la réactivité nécessaires. Nous allons intégrer le risque routier dans le Document Unique et initier des actions de sensibilisation du personnel. Il est également prévu de former un référent pour faire entrer la prévention du risque routier dans le quotidien de l’entreprise.

 


Comment se portent les Thermes de Salies ?
Ch. M. – Nous enregistrons une croissance exponentielle, grâce à de lourds investissements et des innovations permanentes. En 2017, nous avons accueilli 4.266 curistes, soit une augmentation de 13% (pour une moyenne nationale de 1,84%). Ce qui nous place dans le peloton de tête des sites ayant la plus forte progression. La fréquentation de la piscine a dépassé le cap des 50.000 personnes, et la remise en forme celui des 8.000 clients. Cela nous impose une vigilance renforcée au niveau des conditions de travail, comme au niveau de la qualité des soins et des services. Bref, la qualité, l’anticipation et la prévention font partie de notre ADN.

Informations sur les Thermes de Salies – cliquez ici

.

.


Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter