Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

Les anciennes plaques résistent

Finalement, il a été décidé de maintenir le double système d’immatriculation pour les véhicules à moteur. Bonne nouvelle pour les collectionneurs…

 

À partir de cette année, les autos, les motos, les camions… tous auraient dû répondre à l’obligation d’utiliser les nouvelles plaques. Mais en décembre, un décret à repousser cette mesure.

 


Un nouveau système d’immatriculation était en vigueur : depuis le 15 avril 2009 pour les véhicules neufs ; et depuis le 15 octobre 2009 pour les véhicules d’occasion portant les anciennes immatriculations.

Mais, un décret (n°2019-1328) lié à la sécurité routière, publié le 9 décembre dernier, a supprimé la date butoir de conversion de tous les véhicules équipés d’une plaque comportant un ancien numéro (type 123 AAA 12) en plaque dite SIV, pour Système d’immatriculations des véhicules (type AA-123-AA).

.


Cette décision a été appréciée par les collectionneurs qui regrettaient de voir disparaître les plaques minéralogiques datant de 1950. A la fois, parce qu’elle font partie du patrimoine et parce qu’elles témoignent concrètement de l’ancienneté des véhicules.

Cependant, si le propriétaire du véhicule déménage et change de département, il devra demander une nouvelle carte grise et rentrera dans le SIV. Même chose en cas de vente du véhicule.

.

.

Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter