Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

Le Basque Bondissant va plus loin

L’entreprise familiale de transport, basée à Urrugne, mobilise l’ensemble de ses collaborateurs autour de la sécurité routière, mais pas que…

 

Créé en 1936, le Basque Bondissant a su devenir une référence dans la région avec 106 collaborateurs, dont 94 conducteurs (20% sont des femmes), tout en gardant cet esprit familial qui fait aussi sa réputation.

 


La société de transport compte quatre dépôts d’exploitation, un atelier d’entretien mécanique et de carrosserie intégré, pour une flotte de plus de 90 véhicules. « En 2019, avec l’ensemble de nos prestations, nous avons parcouru 3,7 millions de kilomètres » précise le directeur général, Pierre-Guy Le Cadre, qui œuvre aux côtés de Joël Arcondéguy, gérant et représentant la 3e génération familiale.

.

.

.

.


Qui ne connaît pas les bus du Basque Bondissant ? Il faut dire qu’ils sont présents dans de nombreux domaines : le transport scolaire, des lignes régulières pour le compte de la Communauté d’Agglomération Pays Basque) des lignes urbaines (pour le réseau Chronoplus), le transport de personnel (pour Safran à Tarnos) mais aussi privé (pour l’ESAT et l’IME), des excursions, des sorties en groupe, des déplacements avec les clubs sportifs, des évènements (fêtes de Bayonne et de Pampelune, notamment), etc.

« Depuis 2015, nous avons développé des lignes régulières dans le cadre des services librement organisés (Loi Macron), sous la marque BlaBlaBus. Nous avons d’abord assuré une liaison entre Toulouse et Saint Sébastien. En avril dernier, nous avons été affrêté sur la ligne Paris-Saint Sébastien, puis Toulouse-Paris en novembre. Une vingtaine de conducteurs est mobilisée pour cette activité, dont un certain nombre est basé à Bordeaux, Toulouse ou Paris » ajoute Pierre-Guy Le Cadre.

.


La sécurité dans l’ADN de l’entreprise…

« Nous avons voulu signer la charte Entreprises Engagées 64 avec le Préfet, pour affirmer notre volonté d’aller plus loin dans la prévention du risque routier pour l’ensemble de nos collaborateurs, y compris les personnes sédentaires car elles sont concernées par un ou deux aller-retour quotidien entre leur domicile et leur lieu de travail » insiste le directeur général.

« L’enjeu est de mettre en place une sensibilisation régulière par différentes actions. Dans ce esprit, nous allons aussi relayer la lettre d’informations hebdomadaire #EntreprisesEngagées64 auprès de tous nos salariés ».

.


Le Basque Bondissant a intégré depuis longtemps la dimension sécurité, incontournable dans cette profession, et souhaite aller au-delà des obligations qu’elle impose. « Ainsi, nous allons généraliser la formation Sauveteur secouriste du travail pour qu’un maximum de nos collaborateurs puisse porter secours à d’autres, dans le cadre professionnel ou même à titre personnel en fonction des circonstances. Nous allons proposer un recyclage aux personnes déjà qualifiées et former un maximum de volontaires. C’est aussi une manière d’élargir nos compétences pour mieux assurer notre mission de service public » conclut Pierre-Guy Le Cadre.

.


Informations sur le Basque Bondissant – cliquez ici

 

Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter