Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

81 entreprises engagées, et vous ?

Les Pyrénées-Atlantiques sont à la pointe de la prévention du risque routier professionnel avec une mobilisation record qui s’amplifie encore…

 

Lancée au printemps 2017, la démarche #EntreprisesEngagées64 rassemble déjà de nombreuses entreprises, petites et grandes, des associations, des institutions et des collectivités locales.

 


Pourquoi cette mobilisation ? Tout simplement parce que les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. Un constat inacceptable face auquel les entreprises ont la volonté d’agir. Particulièrement, en prenant en compte les trajets domicile-travail où se produisent la majorité des accidents.

Dans un premier temps, il s’agit de signer la charte des 7 engagements (ci-dessous) avec le préfet des Pyrénées-Atlantiques. Puis, l’objectif est de passer à l’action pour prévenir et diminuer ce risque notamment en sensibilisant et en formant les collaborateurs.

.

.

.


Ainsi, les dirigeants signataires de la charte s’engagent sur les 7 points suivants pour favoriser la sécurité de leurs salariés sur les routes…

1 – Nous limitons aux cas d’urgence les conversations téléphoniques au volant
Par exemple : nous n’engageons pas de conversation téléphonique avec un collaborateur en situation de conduite ; nous demandons à nos salariés de ne pas tenir de conversation téléphonique en conduisant, et leur recommandons de reporter leurs appels ; nous nous engageons à promouvoir auprès de nos salariés l’application ‘‘Mode conduite’’.

.

2 – Nous prescrivons la sobriété de la route
Par exemple : nous nous engageons à prévoir lors des réceptions dans nos entreprises un dispositif de prévention de la conduite en état alcoolisé ; nous nous engageons pour les repas d’affaires à promouvoir la sobriété comme bonne pratique professionnelle ; nous nous engageons à sensibiliser nos collaborateurs à l’importance d’empêcher un collègue qui aurait bu de prendre la route.

.


3 – Nous exigeons le port de la ceinture de sécurité
Par exemple : nous nous engageons à demander à nos salariés de s’assurer lors de leurs déplacements professionnels du port de la ceinture pour eux-mêmes et pour les autres passagers.

.

4 – Nous n’acceptons pas le dépassement des vitesses autorisées
Par exemple : nous nous engageons à ne jamais placer un salarié dans une situation l’obligeant à commettre un excès de vitesse pour remplir ses missions ; nous nous engageons à toujours demander à nos salariés, en cas d’infraction, d’en assumer la sanction.

.

5 – Nous intégrons des temps de repos dans le calcul des temps de trajet
Par exemple : nous nous engageons à nous assurer que les déplacements de nos salariés sont compatibles avec le respect du code de la route ; nous prescrivons des moments de repos réguliers suffisants ; nous nous engageons à organiser le travail de façon à limiter autant que possible les déplacements routiers.

.


6 – Nous favorisons la formation à la sécurité routière
Par exemple : nous nous engageons à sensibiliser ou former nos salariés à la sécurité routière et à l’éco-conduite.

.

7 –Nous encourageons les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper
Par exemple : nous nous engageons à fournir à nos salariés se déplaçant à deux-roues dans le cadre de leur temps de travail les équipements de sécurité obligatoires (casques et gants certifiés) ; nous développons des incitations favorisant l’usage d’équipements supplémentaires.


Liste des entreprises engagées sur le 64 – cliquez ici

Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter