Rejoingnez nous sur FaceBook Rejoingnez nous sur Twitter

Les radars en cours de remplacement

L’Etat a entrepris de remettre en route les très nombreux appareils détruits ou bâchés pendant ces derniers mois. Les nouveaux modèles seront plus performants…

 

C’est vaste programme qui est en cours, et dans les Pyrénées-Atlantiques, l’ensemble des radars devraient fonctionner à nouveau d’ici la fin du mois de mars.

 


Près des deux-tiers des appareils automatiques ne fonctionnaient plus ou ne pouvaient plus lire les plaques d’immatriculation. Conséquence mesurée partout en France : les automobilistes ont pris quelques libertés par rapport aux limitations de vitesse affichées sur les routes et les autoroutes.

On rappelle que la vitesse est un facteur majeur d’accident mortel : un non respect des limitations est en cause pour près d’un tiers des tués sur les routes. De manière générale, on considère que 1 conducteur sur 3 dépasse les vitesses autorisées.

.

.


Or, la mise hors services de très nombreux radars en France a amené de très nombreux automobilistes à dépasser les vitesses autorisées. A certains endroits, le nombre des infractions a été multiplié par 4 : les bâches ne permettent pas de lire les plaques, mais n’empêchent pas les flashes.

Les nouveaux radars qui seront installés dans les Pyrénées-Atlantiques dans les prochaines semaines seront donc plus performants, et seront placés en hauteur pour limiter les dégradations potentielles. De plus, ils devraient être dotés de caméras.

En attendant, les contrôles des forces de l’ordre ont été renforcés au bord des routes pour éviter un trop grand relâchement des automobilistes.

Dernière mise à jour :
Partagez Facebook Twitter